Cambodge - GEO.fr

Photographe professionnelle, Marie-Ange Perney Portal vit la moitié de l’année au Cambodge, un pays où elle trouve la «principale inspiration » de son travail. Dans un livre intitulé Le Cambodge intemporel (à paraître prochainement), Marie-Ange pose un regard sensible et humain, mais aussi inquiet, sur la vie quotidienne au bord du grand lac Tonlé Sap, situé au cœur du pays. La photographe a livré à GEO.fr un aperçu de son futur ouvrage.

GEO.fr Magazine

CAMBODGE - PUBLICATION GÉO.png
Hong Kong

Le Ding Ding, comme les Hongkongais le surnomment, est une institution chargée d’histoire depuis sa création en 1904.

Aujourd'hui, bien que le MTR soit devenu le principal moyen de transport en commun Hong Kong, le tramway continue de prendre en charge quelque 150 000 personnes par jour. L’attachement des Hongkongais leur tramway et sa longue

histoire implique à la fois une grande responsabilité et un véritable défi afin de préserver son authenticité tout en le

modernisant pour s'adapter aux diverses contraintes de circulation et de sécurité. Le Ding Ding est aujourd'hui géré par une filiale du Groupe RATP, tissant un lien original entre Paris et Hong Kong. Aussi, en prenant le tram, c'est un peu de la France qui vous accompagne dans votre trajet en

Chine.

Regard Magazine

reportage marie ange portal magazine hon
Viêtnam

Les p'tites Tonkinoises en péril. Paysages de rêve, rizières à flanc de montagne, chemins escarpés, gastronomie, le fleuve rouge, minorités ethniques hautes en couleur, rencontres improbables, magnifiques maisons en tek... autant d’images qui défilent sous vos yeux lorsque vous vous aventurez dans le nord du Vietnam...

Regard Magazine

6 - Reportage marie ange portal magazine
Maroc

De Ouarzazate, capitale marocaine du cinéma mondialement connue, Zagora aux portes du désert, un cordon de vie enchanteur se d roule sur 164 km, la vallée du Draa, une vallée des mille et une nuits. Au fil de l’eau s’égrainent des paysages à couper le souffle, des oasis aux odeurs de jasmin et de fleurs d’oranger, des Ksours majestueux perchés sur des plateaux

tabulaires, promontoires qui servaient protéger les oasis et leurs voies d'accès. Les Kasbahs, quant   elles, servaient de points de ravitaillement pour les habitants du désert et défendaient les caravanes contre les pillards nomades. Les milliers de jardins parsemés le long de la vallée nous conduisent aux portes du désert. La véritable Afrique disait Henri Terrasse.

Regard Magazine

Maroc vallée du draa.png
Cambodge

L'ONG "Pour un sourire d'enfant" a été crée en 1995 par Christian et Marie-France des Pallières. A cette  époque, ils sont jeunes retraités. Ils partent en voyage au Cambodge sans se douter que leur vie va être chamboulée et qu'ils vont vivre une histoire extraordinaire. Arrivés sur place, ils s'exposent à ce que l'on peut offrir de plus terrible   des enfants, se nourrir dans les décharges et vivre dans un  environnement de violence. 

Cette situation insupportable va les projeter dans une aventure incroyable pour sauver ces enfants.

Aujourd'hui, la machine détruire la misère réalise le rêve de plus de 10 000 enfants, avoir un métier.

TRAVAIL RÉALISÉ POUR L'ONG POUR UN SOURIRE D'ENFANTS - Photos d'archives fournies par PSE

Regard Magazine

Pour un sourire d'enfant publication.png
Birmanie - GEO.fr

Marie-Ange Perney Portal, vit la moitié de l’année en Asie du Sud-Est. Lors d’un séjour en Birmanie, elle s’est rendue dans la région du lac Inlé, situé dans les montagnes de l’Etat Shan. Là, sur les berges mais aussi à la surface des flots, dans des maisons sur pilotis, vivent plusieurs communautés, dont les Inthas, un peuple de pêcheurs, de maraîchers et d’artisans. Aujourd’hui, la pression démographique et la pollution menacent leur quotidien.

GEO.fr Magazine

publication GEO - BIRMANIE.png
Cambodge

Une rivière, une voie de chemin de fer, des bâtiments à l’abandon, autant de piliers sur lesquels vient prendre s'adonner la misère de Phnom Penh. On appelle ces quartiers de la capitale cambodgienne les nids moineaux. Autant de décharges et de tas d’ordures qui permettent une population désoeuvrée de s’organiser et de gagner une centaine d’euros

par mois pour survivre. Grâce au tri sélectif, Vanna peut s’offrir un bol de riz quotidien.

Regard Magazine

Nids à moineaux - Cambodge.png
Myanmar

Les Inthas mènent une vie paisible sur le lac Inle situé dans le centre du pays 900 mètres

d’altitude. Ils vivent dans les montagnes de l’Etat Shan au coeur du Myanmar, sur les berges du lac, tantôt sur la terre ferme, tantôt dans des maisons sur pilotis. Ils sont pêcheurs, maraîchers, artisans. Même si la pression démographique et la pollution menacent leur quotidien, la vie des gens sur l’eau s’écoule paisiblement au rythme des saisons, dans une atmosphère empreinte de magie. Ici le temps semble s’être arrêté.

Regard Magazine

Myanmar publication.png
Maroc

La Bicyclette, un enjeu économique en équilibre entre respect de l’environnement et traditions. Marrakech est la ville la plus en vogue du continent Africain. Pourtant sa survie ne tient qu'à un fil. Elle est confrontée aux problèmes de pollution, de dégradation de son architecture millénaire et d’engorgement urbain. Sa Médina est une invitation au pays des Mille et une nuits à moins de 3 heures de la

France. Pourtant, derrière cette magie, la population cherche un équilibre entre modernité et traditions.

Regard Magazine

3 - reportage marie ange portal magazine
Cambodge

1,5 million d’habitants et une biosphère unique au monde doivent leur survie un phénomène naturel extraordinaire mis à mal par le dérèglement climatique dont souffre notre planète.  À quelques encablures de la mythique Cité d’Angkor au Cambodge vit le peuple du lac Tonlé Sap. Ce peuple de l’eau dépend d’un système hydrologique extraordinaire provoqué par la puissance des eaux du fleuve Mékong. Une fois par an le gonflement des eaux du 4ème plus puissant fleuve du monde change le sens du courant de la rivière Tonlé Sap. Ce cours d’eau éponyme alimente le lac et décuple sa superficie.

Regard Magazine

1 - reportage marie ange portal magazine
Madagascar

Route national 7, un cordon de vie entre Tana et Fianaransoa. Le réseau des transports d’un pays est le poumon qui permet sa population de vivre, d’échanger, de

faire grandir son économie et de combattre la

pauvreté. Tandis qu’en France la mythique Nationale 7 est synonyme de vacances et de joie de vivre, la RN7  

Madagascar nous offre quant à elle une toute autre

image. La plus longue route nationale malgache s’étire sur 1200 km des Hauts-Plateaux du centre de l’île rouge au bord de l’oc an Indien. Les Mérina et les Betsileo, 2

ethnies qui peuplent cette région de Madagascar

partagent un tronçon de vie et de route de 400 km  

1200 mètres d’altitude. Il relie la capitale Antananarivo  

la ville de Fianaransoa.

Regard Magazine

2 - reportage marie ange portal magazine