SAINT EUTROPE, UNE VIE D'ERMITE

Dernière mise à jour : 30 juin

CASTANET-LE-HAUT | HÉRAULT | RANDONNÉE

Découvrez le 1er photoreportage du binôme, Marie (Photoreporter) et Souama (Jeune Border collie, cheffe des opérations).


L’origine de la chapelle n’est pas connue, dans son dernier état, elle était sans doute un ermitage. La construction actuelle peut dater du moyen age (XIV) et semble pouvoir remplacer un vieil édifice pré-roman. Accoler à la chapelle, se trouve le logement de l’ermite. La légende raconte que Saint-Eutrope se retirait seul dans les montagnes pour y prier. De nos jours, le 30 avril de chaque année, les habitants de Castanet-le-Haut gravissent la montagne pour venir honorer la mémoire de ce Saint.

LES 5 SENS EN ÉVEILS POUR LES RANDONNEURS Le pèlerinage de Saint-Eutrope

Topo: 3 Km (A/R) 1H30 - Pas de balisage - une randonnée courte, mais l'ascension finale est assez raide, avec des passages aériens vertigineux, sur un dallage rudimentaire. La vigilance est de mise si vous partez avec de jeunes enfants ou un chien. L’intérêt de cette balade est un panorama quasi-alpin à couper le souffle pour seulement 1 km d’ascension. Et un lieu vraiment solennel avec la chapelle ancrée sur le rocher. La nature réveille nos 5 sens.

UN ERMITAGE ADOSSÉ À LA CHAPELLE

Une randonnée moyennement difficile qui nécessite cependant de la ressource et un bon sens de l'orientation. Comptez 6 h de marche minimum pour profiter du massif et revenir au point de départ.


UNE DESCENTE CHAOTIQUE, UN CAIRN PEUT EN CACHER UN AUTRE

Les « #cairns », ces petits amas de pierres initialement destinés à guider les randonneurs en montagne, sont depuis quelques années détournés en sculptures, devenus stars d'Instagram. Au point de devenir la bête noire des protecteurs du littoral français. Lors de voyage ou de balade en pleine nature, il n'est pas rare d'observer quelqu'un s'amuser à empiler des cailloux avant de photographier la scène. Cette pratique est pourtant bien moins anodine qu'on ne croit. Elle a même un effet néfaste sur l'environnement, affirment les spécialistes.





L'ANCIEN MOULIN DE NOUGAYROL, UN HAVRE DE FRAÎCHEUR

Après avoir passé le Nougayrol, pays de noix, et avant d'arriver à Castanet le Haut, nous avons longé la Mare qui coule dans une vallée étroite.

C'est là qu'a été construit le moulin de Nougayrol au 18ème siècle et peut-être avant. Un barrage, appelé une "Pansièire" a été construit quelques dizaines de mètres plus haut, là où la rivière est très étroite, pour capter l'eau destinée à faire tourner les meules.

Cette eau était amenée par un béal, petit cours d'eau permettant d'acheminer de l'eau, surplombant un gouffre, dans un grand réservoir contre le moulin pour alimenter les pompes.

Un matin de février 1847, Marie, une fille de Bernard DELORT, alors meunier du moulin, en allant ouvrir la vanne du béal, a glissé sur la roche ; elle est tombée dans le gouffre et s'y est noyée. Depuis ce jour, le gouffre est appelé "gouffre de la femme".



Venez rejoindre notre communauté et suivre notre actualité

https://www.facebook.com/groups/escapades.occitanes

6 vues0 commentaire